André Passebecq : une légende !

Le 5 novembre 2010, mon ami le docteur André PASSEBECQ  nous quittait dans sa 91 ème année.

André et sa compagne Sabrina

Né en 1920, sa vie se trouve bousculée par la seconde guerre mondiale.Recherché par les Allemands au titre du Service Obligatoire du Travail, en 1943, alors qu’il poursuivait des études à la faculté de droit de Lille, la Résistance Gendarmerie lui permit de passer de zone nord en zone sud, à l’Ecole de Gendarmerie de Pamiers. Six mois plus tard il était nommé à la brigade de Gendarmerie de Valenciennes (Nord), sous le commandement d’un chef de brigade « Résistance Gendarmerie ». Il participe au sauvetage de résistants et d’aviateurs anglais abattus pendant les opérations. A ce titre il obtient les diplômes de Commandeur et de Grande-Croix d’Honneur de l’Association Franco-Britannique pour services rendus aux Alliés, à la Liberté et à la Paix. Ensuite, après concours, il est admis à l’ Ecole d’Officiers de Gendarmerie. Il en sort avec le grade de sous-lieutenant.

C’est alors le second tournant de sa vie
Âgé de 30 ans, il est atteint d’une néo-formation (cancer débutant) à l’estomac. Il refuse l’opération, démissionne avec le grade de capitaine et part en Angleterre se faire soigner par la Naturothérapie. Là il se forme en Naturopathie, Ostéopathie, Médecine et Psychologie. Il se rend ensuite à New-York, à la Columbia University où son cursus anglais est validé et il passe ses examens de médecine avec succès le 22/12/1959. Il a obtenu son diplôme le 28/1/1960.

En 1961 il créé et devient président de l’Association VIE et ACTION, ayant pour devise : Santé – Liberté – Responsabilité.  Il s’y consacre à mi-temps, l’autre mi-temps étant réservée au conseil en entreprises pour la sélection et les problèmes des cadres pour le Nord de la France.

De 1982 à 1994, Il est nommé Chargé de cours de médecine Naturopathique à la Faculté de médecine Paris-XIII, pour le DUMENAT ( pour la 1ere fois un tel enseignement était conçu grâce au Pr Cornillot, agrégé, directeur de cette Faculté).

Il considère qu’informer le public sur la santé est sa mission. Sa réputation dépasse les frontières : Canada, USA, Maroc, Belgique, Luxembourg, Italie, Portugal, etc.
Il met au point une méthode anti-tabac, reconnue jusqu’à New-York, et qui a permis à 2500 personnes d’arrêter de fumer en 12 jours.
A 90 ans, il poursuivait ses efforts  pour disait-il « servir mon prochain dans le respect de sa personnalité ».
Mon cher André, tu as bien rempli ta mission, malgré les embûches que tu as du surmonter. Tu resteras un exemple pour tous ceux qui se préoccupent d’éthique et de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>