L'EAU N'EST PLUS UN PROBLEME

Enfin une bonne nouvelle !

Sainte-Tulle : Marc PARENT transforme l’air en eau potable

Publié le jeudi 8 octobre 2009 à 07H22

À Sainte-Tulle (04), Marc Parent a inventé une éolienne capable de satisfaire les besoins en eau de la planète

« Ça ne résoudra pas tous les problèmes du monde, mais au moins, l’eau n’en sera plus un. » Marc Parent a inventé un système écologique incroyable qui transforme l’air… en eau potable! Récupérer l’humidité atmosphérique est un vieux rêve, sur lequel certains ont travaillé sans jamais aboutir. Dans son atelier, à Sainte-Tulle (04), ce « géotrouvetout » de 43 ans a mis plus de dix ans afin de mettre au point un prototype éolien, aujourd’hui en parfait état de fonctionnement.

L’humidité de l’air ainsi captée se condense. Le mat, converti en réservoir, stocke l’eau collectée et, en fin de circuit, des filtres à particules la rendent potable. Il ne reste plus qu’à ouvrir le robinet pour se servir un verre! Fini les périodes de sécheresse meurtrière en Australie, vaincues les maladies véhiculées par l’eau croupie en Inde, terminés les kilomètres sous un soleil de plomb pour trouver une source terreuse en Afrique…

« Quand j’ai eu cette idée, c’était pour venir en aide aux autres. » Marc Parent n’a pas eu qu’une simple idée. Techniquement et humainement, il vient de révolutionner le monde. Pourtant, « au début, on m’a pris pour un fou. Avec des idées écolos avant l’heure, j’étais en rupture avec mon temps et ça a été dur de convaincre. » En 1997, aux Antilles où il travaille dans les viviers à langouste, ce passionné d’électrotechnique dessine les premières esquisses de son éolienne « Air-Eau ».

« J’ai cherché pour savoir si cette technique existait déjà; je n’ai rien trouvé. » Marc se lance alors dans l’aventure et déménage dans les Alpes afin de créer sa société, Eole Water, dans le garage de ses parents. Soutenu financièrement par quelques partenaires, il met au point sa première machine en 2000. Depuis, les brevets ont été déposés et la fameuse éolienne produit entre 70 et 200 litres d’eau par jour, selon le lieu où elle est installée.

« Dans les Alpes, on a un air sec. Si ça marche ici, ça fonctionnera encore mieux dans les pays chauds. » La prochaine version prévue en 2010 pourra produire 1000 litres quotidiens. « Plus l’éolienne est haute, plus elle produit. Avec un mat de 50m, on pourrait collecter 25000 litres par jour. » Contacté par de grandes puissances mondiales, Marc Parent attend aujourd’hui des réponses d’industriels indiens et américains afin de produire son invention en série et ainsi faire baisser les coûts, car « pour aider les plus pauvres, il faut vendre la technologie aux plus riches afin qu’ils la commercialisent, confie-t-il. Au Texas et en Californie, ils connaissent bien la sécheresse. Au Moyen-Orient, ils ont recours au dessalement qui pollue et modifie les écosystèmes. Ce n’est pas viable à long terme! »

« Avec mon système, on peut même assurer le minimum vital, sans vent, dans des endroits très isolés. » Quel phénomène étrange permet à une éolienne de fonctionner sans sa matière première? Grâce à l’ingéniosité et l’huile de coude de son créateur! Transportable avec la possibilité d’un montage sans grue, un petit modèle (avec tout de même une capacité de 800 litres par jour) peut être couplé à des panneaux photovoltaïques, à des lignes électriques ou à un générateur « pour faire de l’eau à tout prix, sans vent ni soleil. En cas de catastrophe naturelle, les ONG peuvent approvisionner les populations sinistrées immédiatement en eau et en énergie! »

« Deux en un », son éolienne extraordinaire produit de l’eau mais aussi des watts. « Quand on a un air sec la journée et humide le soir, on peut s’en servir pour faire de l’électricité le jour et de l’eau la nuit par exemple. » Incroyable mais vrai! Grâce à son invention, une révolution énergétique est en marche. L’eau n’est désormais plus une denrée rare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>